accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens
 
 

 

Hors les murs
Expositions

 

 Collège Henri Martin| Villebois-Lavalette (16)

 

 

À vue d'œil
6 janvier - 8 février 2021
Marc Deneyer | Liz Deschenes | Rémy Hysbergue
Stéphane Magnin | André Marfaing | Olivier Mosset
John Tremblay | Mitja Tusek | Jens Wolf

 

>> communiqué de presse

 

Soucieux de la place qu’il laisse à ses usagers, et dans la volonté d’ouvrir sa collection d’œuvres au plus grand nombre, le FRAC Poitou-Charentes développe de nouveaux projets dits collaboratifs à l’image du dispositif Tandem qui permet à des partenaires de co-concevoir une exposition avec l’équipe du FRAC Poitou-Charentes.

 Cet état d’esprit a rencontré la motivation et l’envie qui animent le professeur d’arts plastiques du collège Henri Martin à Villebois-Lavalette. Depuis près de cinq ans, il travaille, avec l’aide des élèves, à la création de l’Hotel Palenque, une galerie d’exposition au sein du collège. À vue d’œil, l’exposition conçue en collaboration avec le FRAC Poitou-Charentes, inaugurera ce nouvel espace.

 Le titre de l’exposition souligne l’ambiguïté de ce que l’on voit car, sous des aspects d’art abstrait, se cachent parfois quelques œuvres figuratives. Attention donc aux coups d’œil trop rapides ! C’est sans doute l’une des leçons retenues par le groupe de collégiens et collégiennes volontaires qui se réunissaient chaque lundi soir depuis l’an passé afin de travailler à ce projet pour aboutir à une sélection parmi les 1000 œuvres qui constituent la collection. Attirés par des couleurs vives et des formes dynamiques, ils ont ensuite découvert ce que les démarches des artistes révélaient d’autre. 

Une première belle aventure pour cette galerie qui recevra dans les mois et années à venir d’autres projets conçus avec d’autres partenaires locaux et artistes.

 

______________________ 

 

 

Lycée Pilote Innovant International | Jaunay Clan (86) 

 

Traces... 
8 janvier - 3 février 2021
Sammy Baloji | Raphaël Barontini
Hippolyte Hentgen | Kapwani Kiwanga

 

>> communiqué de presse 

 

Soucieux de la place qu’il laisse à ses usagers, et dans la volonté d’ouvrir sa collection d’œuvres au plus grand nombre, le FRAC Poitou- Charentes développe depuis récemment de nouveaux types de projets dits collaboratifs. Il s’agit, par exemple, du dispositif Tandem qui permet à des partenaires de co-concevoir une exposition avec l’équipe du FRAC Poitou-Charentes. 

C’est le cas du Lycée Pilote Innovant International qui accueille en ses murs l’exposition Traces... imaginée par Martine Marcuzzi, professeure d’arts plastiques, et dont les élèves prennent le relais.
Confinement oblige, le déroulé de ce projet, initié l’an passé, a été quelque peu chamboulé. Le contexte ne facilitant pas la réunion d’un groupe de travail pour que les lycéens choisisent les oeuvres, c’est l’enseignante d’arts plastiques qui a déterminé un thème et son contenu. Cette sélection met en avant que certaines questions de société traversent les époques et restent toujours d’actualité : en effet, ce sont les événements à caractère raciste du printemps aux États-Unis qui ont incité l’enseignante à choisir des œuvres qui abordent principalement le thème de la décolonisation, de ses héritages et de son traitement par l’Histoire.
Cette exposition va maintenant rayonner dans tout l’établissement puisqu’elle va déclencher tout un travail avec les professeurs d’histoire-géographie (colonisation et décolonisation sont au programme de première et de terminale) ; avec la professeure documentaliste (qui élabore en compagnie d’élèves un corpus d’articles, de romans, de BD, de documentaires à ce propos) ; avec des professeurs de langues (le sujet étant international) ; avec les professeurs de philosophie. Enfin, les élèves sont pleinement impliqués. Certains par la rédaction de notices au sujet des œuvres exposées et rédigées après avoir pris contact avec les artistes ; les autres au travers d’un mur d’expression installé dans le lycée et conçu autour de trois mots : esclavage, colonisation et racisme.

 

______________________

 

Rurart | Rouillé (86)

15 octobre - 20 décembre 2020 prolongée jusqu'au 27 février 2021
Nicolas Tubéry
Jorn de fièra 

une exposition personnelle de Nicolas Tubéry
en co-production avec le FRAC Poitou-Charentes

vernissage jeudi 15 octobre à 18h30

 

>> dossier de presse 



Jorn de fièra (jour de foire en occitan) est une exposition personnelle de Nicolas Tubéry présentée à Rurart dans le cadre d’un partenariat avec le FRAC Poitou-Charentes. Le travail de l’artiste, qui prend ses sources dans les gestes et rituels du monde paysan dont il est originaire, trouve tout naturellement sa place dans ce centre d’art contemporain implanté depuis plus de 20 ans sur le site d’un lycée agricole. L’exposition s’est construite autour de Maquignon, une œuvre tout récemment acquise par le FRAC, ainsi que de nouvelles productions.
Situé à la frontière du documentaire et de la fiction, Maquignon est un film qui reproduit une foire aux chevaux aux Cammazes à proximité de Toulouse dans laquelle les paysans et les marchands campent leurs propres personnages. Il est tourné dans une stabulation agricole. Les protagonistes y rejouent, en les improvisant, les moments qui composent la foire : observation, soin, négociation, convivialité… Le film est projeté au cœur d’une installation composée de divers éléments qui évoquent une stabulation. Ce cadre dédouble le réel, soulignant la mise en scène de cette foire fictionnelle et transformant les installations agricoles en installation sculpturale.
Aux murs, est accrochée une série de sérigraphies évoquant des affiches. Créées par l’artiste à l’occasion de cette exposition, elles font autant référence à l’affiche de cinéma qu’à celle d’une fête de village.
«Ce film cherche surtout à mettre en avant un sujet humain, social, culturel peu représenté dans l’art contemporain et souvent caricaturé par les médias ; des scènes qui, à l’échelle de l’Histoire, sont déjà empruntes d’une certaine nostalgie. La familiarité autorise à observer certains phénomènes avec une distance muette et affectueuse, à les aborder avec un angle un peu différent, à n’en voir que les structures, les mouvements, les textures, leur réaction à la lumière, à les regarder comme un sculpteur. » Nicolas Tubéry
Au travers de son approche indirecte, Jorn de fièra souligne des ambiances et rituels aujourd’hui devenus les privilèges des seuls gens du terroir.  

Rurart
Lycée agricole Xavier Bernard Poitiers-Venours | 86480 Rouillé
05 49 43 62 59 | contact@rurart.org www.rurart.org 

___________________________ 

 

 

 

Exposition en ligne | Musée Sainte-Croix à Poitiers & FRAC Poitou-Charentes

8 juillet - 28 septembre 2020
Agregation #5 - Ombres & Lumières


Ben | Steven Cohen | Carine Klonowski | Myriam Mihindou | Lahouari Mohammed Bakir | Hugo Vidal
œuvres de la collection du FRAC Poitou-Charentes

>> vers le site

Des étudiants de l'Université de Poitiers mettent en regard des oeuvres contemporaines du FRAC Poitou-Charentes avec les collections du Musée Sainte-Croix à Poitiers.

Agrégation est un partenariat de nature pédagogique et culturelle entre l’université de Poitiers, le musée Sainte-Croix et le FRAC Poitou-Charentes. Il a vocation à familiariser les étudiants en Histoire de l’art aux structures partenaires et à leurs collections, à les sensibiliser aux métiers qui les animent et à les mettre en situation de conception d’une exposition, durant toute l’année universitaire. 

Les mesures de confinement prises pour juguler l’épidémie de Covid-19 empêchent cette année le montage de la cinquième exposition d’Agrégation, qui aurait dû être inaugurée au mois de juin 2020 au musée Sainte-Croix. Les étudiants ont souhaité en transposer le contenu sous une forme exclusivement virtuelle, avec l’accord des différents partenaires. 

 

visuel : Marco Garau

____________________________________________

 

 

 

 

Jardin Vert, Angoulême (16)

Dector & Dupuy, L’Oreiller de Saint Cybard

sculpture pérenne en marbre


Dector & Dupuy

 

En 2011, dans le cadre de son exposition Renouveau Réalisme, le FRAC Poitou-Charentes a programmé une visite-performance que Dector & Dupuy ont spécifiquement créée pour Angoulême. Lors de leur repérage dans la ville, ils ont découvert un oreiller dans un abri sous les remparts, à l’endroit de l’ermitage attesté du Saint. Le nom de cette visite-performance était trouvé : L’oreiller de Saint Cybard. Ils nourrissent depuis le projet de pérenniser in situ cette émouvante découverte et de la partager durablement par une réplique en marbre blanc de la relique.
"C’était en juin 2011.
Nous remontions le chemin du Jardin vert. Il y a sur le côté un abri sec et tranquille, une sorte de dolmen à demi-enfoncé dans la pente. Au fond de cet abri, comme une apparition, un oreiller. Nous sommes tombés en arrêt devant cette blancheur de marbre, cette présence incongrue. Très vite, à cause de la proximité de la grotte, il est devenu l’Oreiller de Saint Cybard. L’ermite venait ici pour s’allonger - non pas pour faire un somme mais pour méditer sur son renoncement aux valeurs matérielles... Il fallait partager et pérenniser cette émotion première. L’oreiller devait devenir sculpture."

Le FRAC Poitou-Charentes et les artistes remercient les partenaires du projet : Suez et la Ville d’Angoulême ainsi que, pour son aide, l’Union Patronale de la Charente.

 

Hors les murs
Résidences | Ateliers de pratique artistique

 

à venir...

 
Haut de page |
Accueil