accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens
 
 

 

Hors les murs
Expositions

 

Abbayes de Celles-sur-Belle | Charroux | Fontdouce
Saint-Amant-de-Boixe | Saintes
Saint-Savin-sur-Gartempe | Trizay


 

de mars à juillet 2021
GR2021 ; des expositions pour les curieux d'art contemporain & de patrimoine en Nouvelle-Aquitaine

Sept abbayes exposent 90 œuvres de la collection du FRAC Poitou-Charentes en résonance avec l'histoire, le paysage ou les valeurs des sites monastiques. Sept parcours sont à découvrir entre mars et juillet 2021.

GR2021, c’est :

- La rencontre de lieux de patrimoine séculaires que sont les abbayes
de Nouvelle-Aquitaine réunies au sein du réseau Abbatia et de la collection du FRAC Poitou-Charentes dont la mission principale est de constituer et rendre accessible une collection publique d’art contemporain.

- Un dialogue proposé entre l’âme de lieux chargés d’histoire avec l’art et la création contemporaine.

- Un nouveau regard sur les monuments et une nouvelle résonance pour
les œuvres d’art contemporain.

- Suivre un fil d’Ariane qui appartient à chaque lieu pour y découvrir un parcours artistique à chaque fois renouvelé.

- Une invitation à un voyage intérieur inédit…

Bonne découverte !

 

>> vers le site du réseau Abbatia

>> dossier de presse

 

 

 

___________________________ 

 

 

Jardin Vert, Angoulême (16)

Dector & Dupuy, L’Oreiller de Saint Cybard

sculpture pérenne en marbre


Dector & Dupuy

 

En 2011, dans le cadre de son exposition Renouveau Réalisme, le FRAC Poitou-Charentes a programmé une visite-performance que Dector & Dupuy ont spécifiquement créée pour Angoulême. Lors de leur repérage dans la ville, ils ont découvert un oreiller dans un abri sous les remparts, à l’endroit de l’ermitage attesté du Saint. Le nom de cette visite-performance était trouvé : L’oreiller de Saint Cybard. Ils nourrissent depuis le projet de pérenniser in situ cette émouvante découverte et de la partager durablement par une réplique en marbre blanc de la relique.
"C’était en juin 2011.
Nous remontions le chemin du Jardin vert. Il y a sur le côté un abri sec et tranquille, une sorte de dolmen à demi-enfoncé dans la pente. Au fond de cet abri, comme une apparition, un oreiller. Nous sommes tombés en arrêt devant cette blancheur de marbre, cette présence incongrue. Très vite, à cause de la proximité de la grotte, il est devenu l’Oreiller de Saint Cybard. L’ermite venait ici pour s’allonger - non pas pour faire un somme mais pour méditer sur son renoncement aux valeurs matérielles... Il fallait partager et pérenniser cette émotion première. L’oreiller devait devenir sculpture."

Le FRAC Poitou-Charentes et les artistes remercient les partenaires du projet : Suez et la Ville d’Angoulême ainsi que, pour son aide, l’Union Patronale de la Charente.

 

Hors les murs
Résidences | Ateliers de pratique artistique

 

à venir...

 
Haut de page |
Accueil